Les usines du Vietnam: nouveau terrain de jeu du commerce international ?

usine Samsumg au Vietnam

Usines Vietnam 

Comme le dit le célèbre dicton, la roue finit toujours par tourner et c’est aujourd’hui au tour de la Chine de laisser sa place. Ce géant asiatique est reconnu internationalement pour sa productivité ainsi que sa compétitivité. Cependant, de nos jours, le pays fait face à la migration de manufactures et d’entreprises telles que Samsung ou Foxconn (en partenariat avec Apple) vers des destinations comme l’Inde, le Bangladesh mais également, et surtout, le Vietnam. En effet, cette dernière destination attire de plus en plus d’investisseurs étrangers, d’entreprises en tous genres (secteur de l’I.T.,du bâtiment et de l’industrie principalement) et les usines sont en plein essor. On parle même de la « Silicon Valley » vietnamienne.

 

Un essor économique qui défie la concurrence

 

Cette situation à un impact sans précédent sur l’économie Vietnamienne qui a vu naître des dizaines de milliers d’emplois et qui permet également l’émergence d’une classe moyenne. Avec une économie des plus ouverte au monde, le commerce international représente plus de 100% du PIB du Vietnam (deux fois supérieur à celui de la Chine par exemple). Les accords de libre-échange (accord de partenariat Trans-Pacifique et l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Vietnam) ont été un tremplin pour l’économie vietnamienne depuis la levée de l’embargo par les américains qui sont actuellement le premier partenaire commercial du pays.

Une croissance sans précédents et inégalée en Asie du Sud Est a été enregistrée, ce qui laisse envisager le fait que le Vietnam puisse détrôner la Chine et devenir « la nouvelle usine de la planète ». Selon les estimations du quotidien The Star Online, l’avenir est prometteur pour le Vietnam qui restera l’une des économies les plus dynamiques du monde avec une intensification des flux commerciaux à l’international. En effet, l’activité économique, de plus en plus attractive, apparaît souvent comme l’une des préférées du sud-est asiatique, selon l’agence Bloomberg. Plusieurs facteurs majeurs sont à l’origine de cet accroissement économique. Parmi eux, il y a la croissance des investissements notamment des capitaux étrangers, le développement du secteur privé, l’augmentation des revenus de la population mais également l’élargissement des usines.

 

Un nouveau cap pour le secteur industriel 

 

L’industrie est le principal moteur de croissance au Vietnam. Ce secteur génère des emplois pour plus d’un cinquième de la population et avec l’arrivée de grands groupes et des capitaux étrangers, ces chiffres ne peuvent qu’augmenter.

De nos jours, nous assistons également à une modernisation des usines qui intègrent de plus en plus de processus de fabrication plus complexes et plus techniques. Des géants comme Nike ont su y voir des opportunités à y délocaliser une partie de leur production. L’industrie textile vietnamienne, par exemple, est la plus développée de l’Asie du Sud Est mais il y a également l’agro-alimentaire, le meuble, le plastique et le papier qui sont très présents dans ce secteur. Cependant, une problématique subsiste, celle des conditions de travail qui ont bien souvent une mauvaise réputation. Pour y faire face, des organismes ont mis en place des systèmes permettant d’assurer aux travailleurs les conditions qu’ils méritent. En effet, la promotion d’un travail décent au Vietnam est un enjeu majeur défendu et contrôlé par le programme « Travailler mieux Vietnam » qui couvre actuellement 165 usines et près de 250 000 travailleurs. Il s’agit d’aider les entreprises en les conseillant et en élaborant des plans d’amélioration. Au sein des usines, des comités assurent un dialogue entre les dirigeants et les travailleurs. D’autres plans d’action sont proposés par la BSCI (Business Social Compliance Initiative) mais également un plan de conduite commun en vue d’améliorer les conditions de travail à l’international.

Le Vietnam apparaît donc comme de plus en plus attractif ce qui laisse supposer un avenir prometteur. Entre quantité et qualité, les usines deviennent alors une référence.

 

Liens:

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/804091/vietnam-manufacturiers-chine-competitivite-classe-moyenne-croissance

http://lecourrier.vn/le-vietnam-un-brillant-dynamisme-economique/371323.html

http://mouvements.info/controverse-recyclage-plastique/

http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/features/WCMS_184920/lang–fr/index.htm